Elections régionales – Présentation de la liste

Dans le cadre des élections régionales, une conférence de presse se tient ce matin au Port du Rhin pour présenter la liste de la section bas-rhinoise.

Le dossier de presse se trouve sur le lien: http://issuu.com/ps674/docs/dossier_de_presse

La liste présentée est:

1 RICHARDOT  Anne-Pernelle
2 RECHT Emmanuel
3 MAGDELAINE Séverine
4 MEYER Paul
5 BUCHMANN Andrée
6 SIEFFER Thierry
7 JAMPOC-BERTRAND Nathalie
8 BARILLON Rémi
9 REYS Caroline
10 PETIT Hugues
11 SALMI Lilia
12 SANCHO ANDREO Richard
13 HABERMACHER Nicole
14 MUNSCHY Maxime
15 IBIEM Linda
16 VALVERDE Mathias
17 GANGLOFF Camille
18 MULLER Olivier
19 VOGEL Bénédicte
20 KRACHER Jacky
21 WANTZ Isabelle
22 SAENGER Jonathan
23 WACKERMANN Valérie
24 WETTERER Jérémy
25 REICHHART Ada
26 DEMISSY Hugo
27 MAULAT Clémence
28 BRENNER Marc
29 HAMM Christelle
30 MURTHEN Goinda
31 BOURGUIGNON Chloé
32 MARCOT Guy
33 KAH Marie
34 WILLER Jean-Marc
35 TRAUTMANN Catherine

 

Résultats du Référendum sur l’unité de la gauche et des écologistes

Malgré les critiques émanant de toutes parts et notamment de la droite régionale, les militants du PS 67 ont montré, durant tout ce weekend sur les marchés et l’ensemble des bureaux de votes mis en place sur le département, leur détermination à porter la nécessaire union de la gauche et des écologistes pour les prochaines élections régionales du mois de décembre. Ils ont pris le temps d’expliquer, de dialoguer et d’échanger avec les citoyens venus nombreux à leur rencontre.

Ils ont été entendus puisque ce sont 576 personnes qui se sont déplacées « physiquement » et qui ont voté « oui » à 93,06%.

Au-delà de ce résultat, ce référendum est une vraie réussite en termes de mobilisation de nos militants sur le département. Et cela nous conforte, si besoin en était encore, dans notre volonté de mener une campagne de proximité au plus près des questionnements et des préoccupations des citoyens dans nos territoires. Nous avons aussi démontré que nous étions capables de sortir des discussions entre appareils politiques pour solliciter l’avis de celles et ceux qui se sentent à gauche.

Cette volonté d’union exprimée par le peuple de gauche ce dimanche doit désormais se traduire dans les listes que nous présenterons en novembre prochain pour contrer la droite et l’extrême droite et gagner ces élections au nom des valeurs communes que nous défendons.

Pernelle Richardot, Première secrétaire fédérale

Référendum sur l’unité de la gauche et des écologistes – le 16, 17 et 18 octobre 2015

Dans le cadre des élections régionales qui se dérouleront les 6 et 13 décembre prochains, le Parti Socialiste appelle au rassemblement de la gauche dans un moment où l’extrême droite se banalise et la droite s’extrêmise. Le premier secrétaire du PS a souhaité s’adresser au peuple de gauche via un référendum pour l’unité de la gauche et des écologistes organisé dans toute la France du 16 au 18 octobre prochain.

La question posée pour ce référendum est la suivante:

« Face à la droite et à l’extrême droite, souhaitez-vous l’unité de la gauche et des écologistes aux élections régionales ? »

 J’ai souhaité qu’il y ait une forte mobilisation autour de ce référendum afin de montrer notre union à quelques semaines des élections régionales, et je remercie nos forces militantes d’être présentes sur l’ensemble du département aussi bien sur le terrain qu’au sein des permanences parlementaires de Jacques Bigot et Philippe Bies durant ces 3 jours.

 Cette initiative participative est organisée par plusieurs partis politiques ; le Parti socialiste, le Front démocrate, Génération écologie, l’Union des Démocrates et Ecologistes et Ecologistes !

Ce vote est ouvert à toute personne qui se retrouve dans les valeurs de la gauche, des écologistes et de la République. Nul besoin d’être adhérent du Parti socialiste ni de tout autre parti politique de gauche. Il n’est pas nécessaire d’être inscrit sur les listes électorales.

Une charte d’engagement devra être signée par la personne qui souhaite voter s’engageant ainsi sur l’honneur se reconnaître dans les valeurs de la gauche, des écologistes et de la République ; ne voter qu’une seule fois au référendum ; et accepter d’indiquer des informations d’identité minimales.

Il sera possible de voter soit par internet soit dans les 36 lieux de vote du département indiqué ci-dessous.

Pernelle Richardot,

Première secrétaire fédérale

Tête de liste de la section du Bas-Rhin – Régionales 2015 Alsace/Champagne-Ardenne/Lorraine

Vendredi 16 octobre

9h–10h : Marché de Bischheim – Place de la République à Bischheim

9h-17h : Fédération PS Bas-Rhin – 36 rue du Fossé Riepberg 67100 Strasbourg

9h–18h : Permanence Parlementaire de Jacques Bigot – 42 rue de la 1ère armée 67000 Strasbourg

12h30–13h45 : Marché Broglie – Place Broglie 67000 Strasbourg

14h30–16h30 : Permanence Parlementaire de Philippe Bies  – 41, avenue Jean Jaurès 67100 Strasbourg

Samedi 17 octobre

9h–10h : Devant la Poste de Bischheim – 104, route de Bischwiller à Bischheim

9h–10h : Marché de Souffelweyersheim – Place de la Mairie à Souffelweyersheim

9h–11h : Marché d’Illkirch – Cours de l’Illiade à Illkirch Graffenstaden

9h–11h : Grand’Rue à Saverne

9h-13h: Locaux associatifs de la Maison de Hautepierre – 4, rue Comtesse de Ségur – Maille Catherine – 67200 Strasbourg

9h30–11h30 : Marché de la Robertsau – place du Corps de Garde 67000 Strasbourg

9h30–11h30 : Supermarché Match – 124, route de Wantzenau 67000 Strasbourg

9h30–12h : Permanence Parlementaire de Jacques Bigot – 42, rue de la 1ère armée 67000 Strasbourg

9h30–12h : Marché de Neudorf  – 32, rue de Rathsamhausen 67100 Strasbourg

9h30–12h : Marché des producteurs – rue de l’Ancienne Douane 67000 Strasbourg

9h30–12h : Devant Simply Market – 54, rue du Général Leclerc à Ostwald

9h30-12h : Mairie de Barembach

10h–11h : Salon de thé « Au Stockfeld » – 101, route d’Altenheim 67100 Strasbourg

10h–11h30 : Devant Simply Jean Jaurès – 60, rue d’Orbey 67100 Strasbourg

10h–12h : Fédération PS Bas-Rhin – 36, rue du Fossé Riepberg 67100 Strasbourg

10h–12h : Place de la République à Wissembourg

10h–12h : Au restaurant « Au Tilleul » – 9, rue du Roethig 67200 Strasbourg

10h–12h : Marché de la Marne – Boulevard de la Marne 67000 Strasbourg

10h-12h : Dans le local d’opposition – 11, rue Saint-Léonard à Sélestat

10h-12h : 10, rue du Soleil à Niederbronn-les bains

10h–16h : Salon de thé « Le Canastel » – 31, avenue de Normandie  67100 Strasbourg-Meinau

10h30–11h30 : Marché bio et terroirs – Place de la Mairie à Eckbolsheim

11h–11h45 : Devant Leclerc Reuss – Carrefour et rue Alphonse Adam, Allée Reuss 67100 Strasbourg-Neuhof

11h45–12h30 : Place Marschallof  – 67100 Strasbourg-Neuhof

12h30–13h15 : Rue de Mâcon – 67100 Strasbourg-Neuhof

12h–14h : Restaurant « Le Romulus » – 12, rue de Rome 67000 Strasbourg

14h30–16h30 : Permanence Parlementaire de Philippe Bies – 41, avenue Jean Jaures 67100 Strasbourg

15h–17h30 : Devant le Supermarché Match – 124, route de Wantzenau 67000 Strasbourg

15h–17h30 : Devant le Simply Market – 20, rue de la Lamproie 67000 Strasbourg

Dimanche 18 octobre

10h–12h : Salon de Thé « Chez Martine » -13, rue de Franche-Comté  67100 Strasbourg-Meinau

Visuel référendum

Rencontre de Pernelle Richardot et de Kemal Kiliçdaroglu

Rencontre de Pernelle Richardot et de Kemal Kiliçdaroglu

Pernelle Richardot, Première secrétaire fédérale du Bas-Rhin du Parti Socialiste a rencontré, à sa demande, ce jour, à Strasbourg, le président du CHP, le Parti Républicain du Peuple Turc, Monsieur Kemal Kiliçdaroglu et l’ensemble de sa délégation.

Le Parti Républicain du Peuple Turc, le CHP, et le Parti socialiste sont tous deux membres de « L’Internationale socialiste » et du « PSE », le Parti socialiste européen.

Au cours de cette entrevue ont été évoquées les élections à venir en Turquie, le climat politique actuel, comme l’engagement de nos deux partis sur ce qui nous rassemble et dont Strasbourg est un symbole : les droits de l‘Homme, la démocratie, l’Etat de droit alors même que journalistes, avocats et défenseurs des droits de l’Homme subissent, actuellement, en Turquie de très nombreuses pressions.

Dates et engagements ont été pris pour développer des relations et échanges entre les deux formations politiques.

Pernelle Richardot
Première secrétaire fédérale

 

IMG_2173

Fête de la Rose Samedi 3 octobre 2015 à partir de 16h

Visuel web

Fête de la Rose

Samedi 3 octobre 2015 à partir de 16h

 

 

 

Chère camarade, cher camarade,

 

Nous avons le plaisir de te convier à la Fête de la rose de la Fédération du Parti socialiste du Bas-Rhin. Nous profiterons de ce rendez-vous festif pour nous retrouver, pour échanger mais aussi pour lancer ensemble la campagne régionale autour de Jean-Pierre MASSERET.

 

Nous te donnons rendez-vous le samedi 3 octobre à l’Illiade à Illkirch-Graffenstaden.

  .

 • • • Programme • • •

 

16h Plénière d’ouverture

 

 Emmanuel BACHMANN, Secrétaire de section d’Illkirch-Graffenstaden

Philippe BIES, Député de la 2ème circonscription du Bas-Rhin

Jean-Baptiste MATHIEU, Secrétaire fédéral à la coordination et aux adhérents

16h30 Ateliers

Quelle politique économique pour la nouvelle région ?

 Une « euro-région » en construction

Questions d’identité(s) : entre mythe et réalité

18h  Plénière de clôture

Clémence MAULAT, Animatrice Fédérale du MJS 67

 

Pernelle RICHARDOT

Première Secrétaire fédérale et tête de liste de la section du   Bas-Rhin -Elections Régionales 2015 Alsace / Champagne-Ardenne / Lorraine

 

Jean-Pierre MASSERET

Président de la Région Lorraine  et tête de liste Elections Régionales 2015

Alsace / Champagne-Ardenne / Lorraine

 

 

19h • Apéritif

20h • Banquet Républicain

Inscription obligatoire

Fédération du Parti Socialiste du Bas Rhin

36 rue du Fossé Riepberg 67100 Strasbourg

Tel : 03.88.84.05.00 Mail : fede67@parti-socialiste.fr

 

Comment venir à l’Illiade

 

En transport en commun 

Tram A : arrêt Illkirch-Lixenbuhl puis bus n°2 jusqu’à l’arrêt Illkirch-Mairie

 

Par la route

De Strabourg : Autoroute A35 Strasbourg-Colmar, sortie 7 «La Vigie» puis Illkirch-Graffenstaden. Au rond-point à l’entrée d’Illkirch-GRaffenstaden, prendre la 1ère à droite.

 De Colmar : Autoroute A35 Colmar-Strasbourg, sortie 5 «Baggersee», suivre Illkirch-Graffenstaden, route de Lyon, au feu avant l’église, à droite. Puis au rond-point à gauche.

Fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim – Communiqué de Jean-Pierre MASSERET – Pernelle RICHARDOT – Antoine HOME

Fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim – Communiqué de Jean-Pierre MASSERET – Pernelle RICHARDOT – Antoine HOME

Fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim

 

La question de la fermeture de la centrale de Fessenheim a été posée hier à l’occasion d’un déplacement de Ségolène ROYAL à Strasbourg.

Nous attendons de la part du Gouvernement qu’il indique une date précise de fermeture.

Quelle que soit cette date, nous avons l’assurance que la centrale fermera. Cela est bien. Dont acte.

La Nouvelle Région aura donc ce dossier en charge.

Il lui appartiendra dès sa mise en place d’anticiper les conséquences de cette fermeture et d’assurer le traitement des questions sociales et territoriales qui sont au cœur de la vie quotidienne de nos concitoyens concernés.

Un agenda de travail doit être arrêté et un groupe-pilote installé, groupe dans lequel siègeront à côté des élus, de l’Etat et des professionnels, des citoyens à parité, tirés au sort.

Au plan des activités économiques, un travail sera mené avec les chambres consulaires, les entreprises, les branches d’activités, les organisations syndicales, afin de traiter en coresponsabilité toutes les questions touchant au démantèlement et aux nécessaires reconversions dans le cadre du développement durable.

 

Jean-Pierre MASSERET, tête de liste PS pour la Région Alsace, Champagne Ardenne, Lorraine

Pernelle RICHARDOT, tête de liste PS pour le département du Bas Rhin

Antoine HOME, tête de liste PS pour le département du Haut Rhin

Invitation à se joindre à la Marche de solidarités avec les migrants

Face à la détresse et à l’urgence de la situation rencontrées par des milliers de réfugiés, la Fédération du Bas-Rhin du Parti socialiste salue la détermination avec laquelle Angela Merkel et François Hollande ont appelé l‘ensemble des dirigeants européens à prendre toutes leurs responsabilités.

 

Au-delà de l’émotion légitime suscitée par la photo d’un enfant mort échoué sur une plage, il est urgent de nous engager, d’agir et de nous mobiliser pour accueillir dignement ces hommes et ces femmes partis de chez eux dans des conditions toujours dramatiques et douloureuses espérant un avenir meilleur dans un pays en paix.

 

Alors que certains n’ont que pour seule réaction à ces drames, le repli identitaire, l’édification de murs ou la renégociation des accords de Schengen, les socialistes du Bas-Rhin appellent à une réponse respectueuse des traités et des droits de l’Homme.

 

La Fédération du Bas-Rhin du Parti socialiste salue la décision du Maire de Strasbourg, Roland Ries, de joindre Strasbourg au « réseau des villes solidaires » et soutient la proposition faite par le Député Philippe Bies d’accueillir dans notre ville, capitale des droits de l’Homme, la Conférence mondiale sur les réfugiés.

 

Nous appelons l’ensemble militants-es à se joindre à la Marche de solidarité avec les migrants organisée :

Samedi 5 septembre à 16h

Place Kléber à Strasbourg

Pernelle Richardot,

Première secrétaire fédérale 

 

Election de Pernelle Richardot au poste de Première Secrétaire fédérale

Le 77ème congrès du Parti socialiste s’est achevé hier soir avec les scrutins désignant les premiers secrétaires fédéraux et les secrétaires de section.

Je remercie les militants et les militantes de la fédération PS du Bas-Rhin qui m’ont largement accordé leur confiance avec 82,02 % des suffrages. J’ai pleinement conscience de la responsabilité qui est la mienne dans la conduite de la fédération pour les prochaines années.

Je tiens à remercier chaleureusement Mathieu Cahn pour les dix années consacrées à l’animation de la fédération dans notre département et mesure le travail qui a été accompli.

Aujourd’hui, une nouvelle période s’ouvre : celle de la reconquête !

  • Reconquête du débat politique d’abord et sur tous les sujets sans exclusive qu’ils soient de proximité, nationale ou internationale. Reconquête de ce qui fait le socle de nos valeurs : l’égalité, la solidarité, le progrès, l’émancipation, la laïcité

 

  • Reconquête de nos cadres et de nos militants-es grâces notamment à la mise en place d’un plan de formation, de campagnes d’adhésion, mais aussi de temps conviviaux ;

 

  • Reconquêtes de nos territoires et de notre électorat, cela avec en ligne de mire les échéances régionales de décembre 2015 et la préparation des présidentielles de 2017.

 

Ce mandat qui m’est confié par les militants-es s’inscrira dans un esprit de rassemblement et de respect de chacun-e.

Communiqué de presse de Mathieu Cahn, Premier Secrétaire Fédéral

Au moment où s’installent les nouvelles assemblées départementales, je souhaite revenir sur les résultats du second tour des élections départementales en Alsace.

Il est indéniable que la Gauche en général, et le Parti Socialiste en particulier, ont subi un revers. L’absence de nos candidat-es au second tour dans la plupart des cantons est pour nous une déception. Elle est le fruit d’un contexte national difficile, compliqué encore localement par la réforme territoriale mais aussi par la désunion des forces de progrès.

Il nous faudra prendre en compte ces éléments en vue de la préparation des élections régionales mais aussi continuer à encourager des implantations locales qui font souvent défaut à notre formation politique.

Les résultats de Strasbourg sont de ce point de vue à contre courant. La victoire de nos candidat-es dans quatre cantons et les bons résultats obtenus dans les deux autres témoignent de la reconnaissance par les habitants de notre engagement en proximité mais aussi d’une adhésion à notre action municipale.

L’efficacité de cette dernière est grandement liée à la cohésion qui existe au sein de notre équipe. Nous sommes aujourd’hui toutes et tous rassemblés autour des clés de voûte que sont Roland Ries à la Ville et Robert Herrmann à l’Eurométropole. Cette solidarité est plus que jamais nécessaire dans une période difficile pour notre formation politique.

Il n’est donc pas temps de spéculer sur le devenir des uns et des autres ou d’anticiper sur des trajectoires futures.

Nous savons où les divisions et les excès des entourages nous ont conduit par le passé.

Il appartient donc à celles et ceux qui sont en responsabilité de rappeler que c’est au contraire la solidarité dans l’action, liée à la capacité de faire vivre en notre sein le débat, qui est la meilleure des garanties pour nos réussites collectives futures.

 

Communiqué de Presse – Fédération du Parti Socialiste du Bas-Rhin Élections départementales Mars 2015

Communiqué de Presse – Fédération du Parti Socialiste du Bas-Rhin

Élections départementales Mars 2015 

Nous prenons acte des résultats des élections départementales du dimanche 22 mars dans le département du Bas-Rhin.

Nous tenons tout d’abord à remercier les électrices et les électeurs qui ont apporté leur suffrage aux candidat-e-s socialistes. Nous avons une pensée pour nos candidat-e-s malheureusement battu-e-s dès le premier tour. Ils ont fait une campagne de proximité en portant haut les valeurs de notre famille politique et de la gauche, dans un contexte national et local difficile.

Dans la Bas-Rhin, le Front National est présent dans 18 cantons sur 23. Cette situation est particulièrement inquiétante, dangereuse pour l’avenir de notre département et appelle une mobilisation républicaine. Partout où le FN est présent au 2ème tour, nous appelons les Républicaines et les Républicains à lui faire barrage.

Le « ni, ni » est une position dangereuse et irresponsable et elle n’est et n’a jamais été celle du Parti Socialiste.

A Strasbourg, nous appelons les électrices et les électeurs à amplifier leur choix en apportant leurs suffrages aux candidats de la majorité municipale qui portent les valeurs de solidarité, de justice sociale et de transition écologique dans les cantons de Strasbourg 1 (Mathieu Cahn et Suzanne Kempf), Strasbourg 2 (Eric Elkouby et Martine Jung),  Strasbourg 3 (Françoise Bey et Serge Oehler), Strasbourg 4 (Alain Fontanel et Christel Kohler), Strasbourg 5 (Olivier Bitz et Françoise Buffet) et Strasbourg 6 (Jean-Baptiste Mathieu et Annick Neff).