Lettre de Pernelle Richardot aux militants de la Fédération PS du Bas-Rhin

Cher-e Camarade,

Ce vendredi 13 novembre, notre pays, notre jeunesse ont été lâchement attaqués. Dans ces circonstances terribles, il m’a semblé évident de d’abord suspendre la campagne des régionales.

Aujourd’hui, comme l’a affirmé le Président de la République, nous sommes en guerre. Mais nous devons dire et redire, proclamer que cette guerre n’est pas une guerre de civilisations, c’est une guerre contre le terrorisme. 

Nous devons dire et redire, proclamer, que dans la République, dans sa culture, il n’y a qu’une communauté : la communauté nationale, le rassemblement des citoyens libres et égaux en droit. 

La campagne des régionales prend indubitablement un nouveau tournant.

Alors oui, il nous sera difficile de nous remobiliser sur nos territoires. Oui, il nous sera difficile de parler demain de TER, de formation professionnelle continue, de culture, de projets industriels, etc.

Et pourtant, il sera de notre responsabilité de militants, d’hommes et de femmes de Gauche, d’être là, présents, mobilisés et à l’écoute des peurs et des interrogations de nos concitoyens. 

Si nous en doutions, les « petites phrases » aux relents nauséabonds de ces dernières 48H, portées par certains à droite mais surtout à l’extrême-droite,  sont là pour nous le rappeler : la Gauche est aujourd’hui le seul rempart pour défendre les valeurs auxquelles nous croyons, celles de la République, la Liberté, l’Egalité et la Fraternité.

Dans ces prochaines semaines, nous devrons toutes et tous nous en souvenir et le rappeler avec force et détermination à celles et ceux qui en douteraient.

C’est pourquoi, dès ce samedi 21 novembre, nous retournerons sur nos territoires dans le département du Bas-Rhin ; d’abord, pour dire et redire « non » au terrorisme, « non » à toutes les haines ; ensuite, pour défendre la démocratie, nos valeurs et pour continuer – sans faiblir – à porter nos idées, défendre notre modèle de société y compris dans les urnes les 6 et 13 décembre.

Je vous invite à venir nombreux, mobilisés et unis ce soir Place Kléber à 18h pour afficher notre détermination à faire gagner la République.

 

Amitiés socialistes,

 

Pernelle RICHARDOT

Première secrétaire fédérale

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *