Pour une Euro-Région Alsace-Lorraine

En juin dernier, le Président de la République a ouvert la voie d’une réforme territoriale d’ampleur qui doit avoir pour objectif de faire entrer notre pays dans une nouvelle ère de la décentralisation.

Alors que s’ouvre le débat parlementaire à l’Assemblée Nationale sur la définition des nouvelles limites des périmètres des régions, les maîtres-mots doivent être cohérence et efficacité. La région Alsace et la région Lorraine partagent une histoire et une proximité de vie commune.

A l’heure de la concurrence des territoires à l’échelle européenne, le statu quo et l’immobilisme ne peuvent aboutir qu’au repli sur soi d’une Alsace seule. Il est aujourd’hui nécessaire de dépasser le repli régionaliste frileux qui ne saurait en aucun cas constituer une réponse alternative adéquate et pertinente.

Un regroupement des régions Alsace et Lorraine formera une Euro-Région plus forte, plus attractive et mieux armée pour faire face aux enjeux économiques et répondre à un service public de qualité, tout en conservant une proximité d’action au quotidien.

Fortes de leur histoire d’ouverture sur l’Europe, nos régions ne peuvent pas être au final une variable d’ajustement de la carte nationale. La nouvelle Euro-Région composée par l’Alsace et par la Lorraine est un point d’équilibre cohérent à l’échelle des territoires de vies européens, qui doit être préféré à la création d’une vaste région regroupant en plus la Champagne-Ardenne.

 

Mathieu Cahn, Premier Secrétaire Fédéral

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *