Fessenheim fermera, les écologistes doivent savoir raison garder

Les déclarations d’un député, aussi respectable soit-il, ne valent pas engagement présidentiel.

Cela, les écologistes d’EELV le savent très bien. Leur réaction, suite aux propos tenus par Christian Bataille en Alsace, est à mettre sur le compte du contexte électoral et à classer, à notre sens, dans le registre de l’instrumentalisation politique.

Le président de la République l’a réaffirmé à plusieurs reprises,  la centrale nucléaire de Fessenheim fermera bien en 2016. Lors de ses vœux, il a d’ailleurs fait de la transition énergétique, à côté du pacte de responsabilité, une priorité de l’année 2014 avec le projet de loi pour la transition énergétique en cours d’élaboration.

Les socialistes bas-rhinois ont depuis longtemps pris position pour la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, en assurant la sécurisation des approvisionnements, la reconversion du site et des emplois. Ils appellent les écologistes à garder leur calme.

 

Mathieu Cahn, Premier secrétaire fédéral

Renaud Fausser, Secrétaire fédéral à la transition écologique

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *