Un chemin pour la transition écologique

Communiqué de presse

Un chemin pour la transition écologique

Aujourd’hui, jeudi 18 juillet, se termine le débat national sur l’avenir énergétique de la France, premier volet d’une large concertation plus large sur la transition écologique.

Si nous pouvons regretter la faible mobilisation de la Région Alsace dans ce débat, il n’en demeure pas moins qu’il a eu lieu dans notre région, grâce aux associations et aux formations politiques volontaires sur ce sujet.

La fédération du Bas-Rhin du Parti socialiste a organisé dès le 16 mars dernier son premier grand forum sur la transition écologique réunissant près d’une centaine de participants membres ou non de notre formation. Ce forum a été l’occasion de relancer la commission écologie de notre fédération qui a approfondi ses réflexions par le biais de visites et d’ateliers de la transition écologique.

Dès à présent, dans les débats qui agitent notre région nous tenons à réaffirmer notre position sur trois points :

–          Le premier concerne la centrale nucléaire de Fessenheim : sa fermeture et la reconversion du site doivent impérativement être réalisées dans les délais et les conditions annoncées par le Président de la République le 14 septembre dernier lors de la Conférence environnementale. Quelle que soit la décision prise sur notre mix énergétique, nous pensons qu’il est temps pour le pouvoir exécutif, marquant en cela le retour du politique, d’imposer, en tant qu’actionnaire très majoritaire, au président d’EDF d’engager la procédure de fermeture de la centrale, première véritable étape vers la transition et le mixe énergétique.

–          Le deuxième sujet concerne le Grand Contournement Ouest de Strasbourg : depuis des années notre fédération a pris une position claire à ce sujet. Le GCO n’est pas la solution à la congestion automobile sur l’A35, il va détruire des centaines d’hectares de terres agricoles parmi les plus fertiles, peu importe le tour de table financier, ce projet n’est définitivement pas pertinent. Il n’en demeure pas moins qu’il faut trouver une solution à l’engorgement de l’A35, le développement des transports en commun en est une, elle ne sera cependant pas suffisante.

–          Enfin, sur la question des gaz de schiste, on ne peut pas d’un côté vouloir réduire notre dépendance aux énergies fossiles et de l’autre envisager d’accroître notre dépendance en se lançant dans l’exploitation…d’une nouvelle énergie fossile ! ce choix court-termiste n’est pas à la hauteur des capacités d’innovation que doit développer notre pays et notre région. Nous sommes donc opposés à toute exploitation de gaz de schistes dans notre pays et en Alsace.

Notre travail se poursuivra à la rentrée par l’organisation d’une convention et le vote d’un texte d’orientations pour proposer un chemin pour la transition écologique dans notre département et notre région. Au-delà de la question énergétique, il s’agira de présenter nos propres orientations pour relever le défi climatique par le mix énergétique, un urbanisme nouveau, une agriculture assurant l’autosuffisance alimentaire de nos territoires, où la biodiversité devra être protégée.

 

Mathieu CAHN, Premier Secrétaire Fédéral

Renaud FAUSSER, Secrétaire fédéral à la transition écologique

Commentaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Pour nous joindre

    • Par courrier :
      36, rue du Fossé Riepberg
      67100 - STRASBOURG
    • Par téléphone : 03.88.84.05.00
    • Par fax : 03.88.84.81.00
    • Par mail :
      fede67@parti-socialiste.fr
    • Ce site est édité par la Fédération du Parti Socialiste du Bas-Rhin





  • Pages

  • Archives

  • wordpress blog stats
  • juillet 2013
    L M M J V S D
    « Juin   Août »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031