Réaction à l’arrestation d’opposants politiques en Azerbaïdjan

La Fédération du Bas-Rhin du Parti Socialiste est préoccupée par les développements récents en Azerbaïdjan en matière de démocratie et de droits de l’homme et condamne avec force l’arrestation de deux responsables de l’opposition suite aux événements d’Ismailli.

A quelques mois des élections présidentielles, le régime se durcit clairement et tente de faire taire toute opposition. Plusieurs manifestations pacifiques ont été récemment réprimées brutalement par la police et les arrestations de journalistes, de militants des droits de l’homme et de dissidents se multiplient.

Ainsi, le 5 février dernier, Tofig Yagublu, journaliste et vice-président du Parti de l’égalité, et Ilgar Mammadov, directeur de l’Ecole d’Etudes Politiques de Bakou et dirigeant du mouvement d’opposition Alternative républicaine (REAL), candidat déclaré à l’élection présidentielle d’octobre prochain, ont été placés en détention pour des motifs clairement politiques.

Ces violations répétées des libertés et droits fondamentaux, garantis par la Convention européenne des droits de l’homme, sont inacceptables dans un Etat membre du Conseil de l’Europe.

Les socialistes bas-rhinois, attachés à la démocratie et aux droits de l’homme, en particulier à la liberté d’expression et de manifestation, apportent tout leur soutien à Tofig Yagublu et Ilgar Mammadov ainsi qu’à tous les militants et opposants azerbaïdjanais détenus pour des raisons politiques.

Mathieu Cahn – Premier Secrétaire fédéral

Camille Gangloff – Secrétaire fédérale aux questions européennes

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *