De nouvelles brèches dans l’hégémonie supposée de la droite Alsacienne

Communiqué de Presse de Mathieu Cahn Premier Secrétaire Fédéral

du 11 juin 2012

Le premier tour de scrutin des élections législatives du 10 juin 2012 marque une nette progression sur l’ensemble de la région, et notamment dans le Bas-Rhin, des candidats de la gauche et du Parti Socialiste.

Dans cinq circonscriptions du département, les candidats de la majorité présidentielle seront présents au second tour pour porter les engagements de François Hollande et défendre le redressement de la France et de l’Alsace.

Les résultats des circonscriptions de Strasbourg (1ère, 2ème et 3ème) confirment les résultats des précédents scrutins et y confortent la forte progression de la gauche.

Armand Jung, (à ce jour unique député sortant du Parti Socialiste en Alsace), bénéficie d’une nette avance. Avec 13 830 suffrages, soit 4000 voix de plus qu’il y a cinq ans, les électeurs de la 1er circonscription ont reconnu sans conteste le travail accompli et son implication dans ce territoire.

Avec plus de 37 % des suffrages, soit un résultat presque doublé par rapport à 2007, je salue l’excellente progression de Phillippe Bies sur la seconde circonscription, et ceci malgré un redécoupage défavorable. C’est le résultat d’une campagne basée sur la proximité mais aussi une reconnaissance de son action d’élu local. La forte mobilisation militante et citoyenne autour de cette candidature va s’amplifier afin de lui permettre d’être le deuxième député alsacien de la majorité présidentielle.

Dans la 3ème circonscription, seulement 469 voix séparent Andrée Buchmann du député sortant, cet excellent résultat a été possible grâce à l’unité du Parti Socialiste et d’Europe Ecologie les Verts dès le premier tour et ouvre des perspectives inattendues sur cette circonscription « Strasbourg- Schiltigheim ».

L’unité de la gauche dans la 5ème  circonscription permet également à Daniel Ehret (EELV) et son suppléant socialiste Eric Anthony (PS) d’accrocher un second tour de scrutin là ou en 2007 et en 2002 l’UMP l’avait emporté dès le premier.

La circonscription de « Strasbourg – Campagne » voit également Nadine Soccio réaliser un résultat encourageant et supérieur à celui de François Hollande. Elle pourra naturellement compter sur l’ensemble de la gauche pour confirmer cette dynamique au second tour.

Ces résultats confirment l’effritement constant, bien que progressif, de la droite alsacienne en faveur des forces progressistes de la gauche.

Enfin, je tiens à féliciter Astrid Scharly et Nicole Habermacher pour leurs belles campagnes et leurs résultats dans,  respectivement, les 6ème et 8ème circonscriptions. Dans l’ensemble des cantons de la circonscription de Molsheim, Astrid Scharly réussi à accroitre fortement les résultats de la gauche de 2007 (et notamment dans celui de Wasselonne et de Schirmeck où elle fait plus que les doubler).

Nicole Habermacher réalise, elle aussi, une très belle progression, notamment dans le canton de Wissembourg où les électeurs l’ont placée en seconde position avec 21,01 % des suffrages.

 

Je souhaite enfin rendre un hommage appuyé à la plus jeune candidate socialiste de France, Clarisse Chabod qui, a 20 ans, grâce à une formidable campagne, marque le paysage politique de la 9èmecirconscription en réalisant avec 19,56% des voix, un score historique. La commune de Vendenheim l’a même placée en tête du scrutin. Nous ne pouvons que regretter qu’à quelques centaines de voix près, elle ne soit pas au second tour.

 

Durant cette semaine d’entre-deux tours, j’appelle l’ensemble des citoyens engagés, militants et sympathisants, à faire campagne pour la victoire de la gauche dans les cinq premières circonscriptions du Bas-Rhin, et ainsi permettre à François Hollande et Jean Marc Ayrault de bénéficier de la plus large majorité possible. L’Alsace ne doit pas rester à l’écart du changement.

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *