Trop, c’est trop !

Le domicile d’Israël Nisand, conseiller municipal de Strasbourg et gynécologue-obstétricien dont chacun connaît les engagements et la profondeur des réflexions, a été la cible d’inscriptions dont les références au nazisme et à l’extrême-droite ne font guère de doute.

La Fédération du Parti Socialiste du Bas-Rhin condamne fermement cette nouvelle manifestation d’appel à la haine.

La Fédération du Parti Socialiste du Bas-Rhin relève que cet acte, qui n’est que le dernier d’une trop longue série, intervient dans un contexte marqué par une succession d’événements déplorables dans notre région, mais aussi par des expressions nationales qui, en ne mesurant pas toujours leur propre gravité, contribuent à détériorer le climat dans lequel nous vivons.

Il ne s’agit plus d’actes isolés mais bien d’une série d’attaques racistes, islamophobes, antisémites qui relèvent d’une volonté politique de saper le vivre ensemble et dont le fondement est la haine et le rejet de l’autre.

Elle s’inquiète aussi de ce que, notamment depuis début 2010, de nombreux incidents graves se soient produits sans que, pour l’instant, aucun suspect n’ait été mis en cause. Sans méconnaître la difficulté de telles enquêtes et le temps nécessaire à leur résolution, elle s’associe aux demandes que les coupables soient retrouvés et condamnés avec la fermeté nécessaire et que les moyens nécessaires pour ce faire soient débloqués.

La Fédération du Bas-Rhin du Parti Socialiste a toujours combattu les thèses racistes, haineuses et antisémites, et continuera à se tenir aux côtés de ceux qui agissent pour éviter la montée des extrêmes.

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *