Questions internationales : la méthode de travail fédérale

par Natacha PARIS-FICARELLI, Secrétaire Fédérale à l’Europe et aux relations internationales

Suite à la réunion du 15 juillet, celles et ceux souhaitant contribuer à la prochaine convention nationale du Parti Socialiste sur les Questions Internationales vont pouvoir commencer leur travail. Il est en effet impératif de travailler dès cet été pour pouvoir présenter les résultats des travaux dès septembre, de manière à ce qu’ils puissent être intégrés à la convention.

Vous pouvez indiquer à la Fédération (03.88.84.05.00 – fede67@parti-socialiste.fr) sur quel-s thème-s vous souhaitez travailler, en vous appuyant notamment sur ceux que nous avons listés ensemble (en gras figurent les thèmes sur lesquels le Bas-Rhin peut sans doute apporter une plus-value particulière) :

  • les outils de la relance économique et la régulation économique et financière européenne ;
  • la modification des rapports entre PS et PSE, la désignation des candidats aux européennes et le changement du mode de scrutin des élections européennes ;
  • les politiques migratoires européennes (à rattacher aux thèmes de la dynamisation de l’Union pour la Méditerranée et du processus de Barcelone) ;
  • la défense du siège strasbourgeois du Parlement européen ;
  • la réflexion générale concernant la position du PS vis-à-vis de l’intégration européenne et le sens qu’on souhaite donner à l’Europe ;
  • la réflexion sur la faiblesse des débats internes relatifs aux questions internationales et sur les modalités et lieux pour susciter de tels débats ;
  • Conseil de l’Europe / CEDH : réforme envisageable ou éléments de réflexion ;
  • l’amélioration des outils institutionnels de coopération transfrontalière ;
  • Politique Agricole Commune (notamment application pour les filières alsaciennes des propositions de réforme avancées par le PS) ;
  • la guerre en Afghanistan ;
  • les relations Europe – Russie ;
  • une politique industrielle européenne et les secteurs à privilégier ;
  • les politiques de Défense : programmation, orientation, interventions extérieures ;
  • l’aide publique au développement…

La Fédération mettra immédiatement en relation celles/ceux qui travailleront sur les mêmes thèmes, pour qu’ils puissent échanger par mail ou se rencontrer au cours de l’été – libre à chacun, ensuite, d’organiser son travail (échanges, répartition des réflexions, rédaction du texte) comme il l’entend.

La Fédération fournira les documents et informations nécessaires au travail de chacun, et tiendra les membres du groupe informés de l’avancée de la rédaction du texte national. ATTENTION : la Fédération fermera ses portes du 31 juillet au 15 août.

La Fédération recueillera le résultat des travaux à partir de mi-août afin de réaliser une synthèse pour la fin août.

Je vous souhaite à tous un travail collectif et inspiré.

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *