L’UMP se paye une campagne et la tête des Bas-Rhinois

Communiqué de presse de la Fédération du Parti Socialiste du Bas-Rhin

Vendredi 11 juin

La Fédération du Parti Socialiste du Bas-Rhin souhaite attirer l’attention des Bas-Rhinois sur les augmentations de taxe d’habitation qu’ils pourront observer sur leur feuille d’impôts en 2010.

Cette augmentation est due, pour une petite partie, à la revalorisation par l’Etat des bases d’imposition de cette taxe.

Elle découle surtout, et pour l’essentiel, d’une augmentation pour la deuxième année consécutive du taux de la part prélevée par le Conseil Général, et d’une nouvelle politique d’abattements particulièrement défavorable aux contribuables.

La Fédération du Parti Socialiste du Bas-Rhin n’ignore pas que tous les Départements sont confrontés à un durcissement de leur situation financière, du fait de la mauvaise compensation des transferts de compétences décidés par l’Etat. Cependant, d’autres Départements ont présenté un budget en déséquilibre ou ont attaqué (avec succès !) l’Etat devant les tribunaux pour obtenir le règlement effectif des sommes dues au titre de l’APA, du RSA ou de la PCH – dépenses fixées par le Parlement qui s’inscrivent obligatoirement dans les dépenses des Conseils Généraux. Alors que les municipalités s’efforcent, en ces temps de crise, de geler les taux de taxes locales, la majorité UMP du Conseil Général du Bas-Rhin préfère faire payer aux contribuables les conséquences de l’imprévoyance de ses amis. Tout en reconnaissant elle-même que l’insuffisance des compensations de l’Etat s’élève à plus de 100 millions d’euros…

La Fédération du Parti Socialiste du Bas-Rhin constate que ces recettes supplémentaires serviront probablement à financer des projets tels que la grande campagne de communication, visible sur les bus et dans les gares, qui valorise en ce moment le travail des conseillers généraux. Nous espérons que le Conseil Général fera rapidement connaître le coût de cette campagne si désintéressée – dont nous n’osons bien évidemment croire qu’elle soit au service de la campagne des candidats UMP aux élections cantonales de l’an prochain.

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *