Redécoupage électoral : l’alternance interdite aux Bas-Rhinois

urneLe projet de redécoupage électoral présenté par le Gouvernement a fait l’objet de nombreuses remontrances de la part de la Commission Guéna, chargée de s’assurer que cette opération ne remplissait pas que des objectifs électoralistes, mais répondait bien à des arguments démographiques ou tenant à l’homogénéité des territoires.

D’un point de vue démographique, le rééquilibrage proposé par cette réforme est relativement satisfaisant – seule la 2e circonscription présentant encore un écart significatif à la moyenne départementale – ce qui explique que la commission n’ait pas été amenée à formuler de proposition alternative. Certains choix démontrent en revanche combien il était illusoire de croire qu’une réforme élaborée par un proche du Président de la République, sans concertation ni contrôle politique, puisse aboutir à un résultat équitable : les évolutions proposées accroissent les déséquilibres politiques sur toute l’agglomération de Strasbourg et sur le Nord du département.

Martine Aubry s’était prononcée dès l’origine pour un projet favorisant au maximum les alternances politiques, y compris sur les territoires où le Parti Socialiste enregistre des scores plus faibles qu’au niveau national. Elle défendait l’objectif de laisser une place aussi large que possible aux alternances politiques (quelle que soit la majorité en place) et de permettre une représentation plus proche de la diversité politique de l’électorat. Le projet présenté pour le Bas-Rhin contribue au contraire à cristalliser les positions de chaque camp, rendant plus difficiles les futures alternances.

Le Parti Socialiste du Bas-Rhin, dénonce, sans s’en étonner outre mesure, une réforme partisane, au seul service de la majorité présidentielle, et allant à l’encontre d’une meilleure représentation des différentes sensibilités politiques des Bas-Rhin

Mathieu CAHN, Premier Secrétaire Fédéral
Olivier BITZ, Secrétaire Fédéral aux Elections

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *