Les socialistes se mobilisent avec les associations et agissent au Parlement

daniel-bonnot.JPG

 Aujourd’hui, en France, il est criminel d’accueillir, d’accompagner, ou seulement d’aider une personne en situation irrégulière.

Avant d’être « sans papiers », ces hommes, ces femmes et ces enfants sont des personnes isolées et démunies. Il est du devoir de tout citoyen de les aider à vivre dans le respect dû à chaque être humain. S’attaquer aux citoyens qui font preuve de solidarité, qui apportent même parfois une aide purement humanitaire, c’est aussi préférer à ces aides l’institutionnalisation de la misère au sein de notre société. D’abord parmi les plus faibles, mais ensuite ?..

La Fédération du Parti Socialiste du Bas-Rhin invite l’ensemble des citoyens à participer à la mobilisation appelant à supprimer le délit de solidarité, prévu dans la loi française à l’encontre de toute personne qui viendrait en aide à une personne « sans papier ».

Des rassemblements sont prévus partout en France devant les Palais de Justice. Pour le Bas-Rhin, un rassemblement aura lieu

  

Mercredi 8 avril à 10 heures,devant le Palais de Justice, Quai Finkmatt, à Strasbourg

Mathieu CAHN, Premier Secrétaire de la Fédération du Bas-Rhin, participera à ce rassemblement.  Le même jour, les députés socialistes présenteront à la Commission des Lois de l’Assemblée Nationale une proposition de loi visant à dépénaliser toute aide au séjour ne faisant l’objet d’aucun commerce et dont l’objet est de préserver l’intégrité et la dignité de la personne humaine. Cette proposition de loi sera débattue le 30 avril à l’Assemblée Nationale.

Le Parti Socialiste rappelle également que les citoyens peuvent signer une pétition pour l’abrogation de ce délit de solidarité sur

 http://www.delinquants-solidaires.org

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *