La Députée européenne Catherine TRAUTMANN « pour un temps de travail respectueux des hommes et des salaires »

Venue à la rencontre, ce mardi 16 décembre 2008, des très nombreux travailleurs européens qui manifestaient leur opposition à la déréglementation du temps de travail et au dumping social imposé par les gouvernements européens, Catherine TRAUTMANN a pris fermement position contre la révision de la Directive Temps de Travail telle que proposée par le Conseil.
Devant les syndicalistes européens, elle a réaffirmé son refus – en seconde lecture – de toute dérogation à la règle des 48 heures. Pour la Députée européenne,  « il en va d’abord de la santé de tous les Européens, du droit à une vie familiale normale, de la lutte contre le dumping social, du renforcement d’une Europe protectrice pour ses citoyens. Alors que l’Europe connaît, notamment en matière d’emploi, une situation dramatique, la politique proposée par les Gouvernements européens et la Commission n’est pas seulement inefficace, elle ajoute de la crise à la crise. Par ses propositions, la Commission européenne continue, par pur dogmatisme, de déréglementer le marché du travail »
Pour Catherine TRAUTMANN, « la bataille sociale est ouverte entre le Parlement européen et les gouvernements. Elle sera l’un des enjeux des élections européennes de 2009. Les salariés européens attendent de l’Europe qu’elle mette en place des cadres de protection et d’organisation garantissant les droits sociaux des travailleurs, permettant le retour à l’emploi, la mobilisation des fonds de compensation pour la relance de projets industriels car, en ces temps de délocalisations, il est également urgent de penser à promouvoir enfin une politique industrielle intégrée afin d’en faire profiter l’ensemble de nos territoires, malmenés par la crise et les restructurations. »

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *